Nouvelles

Bras de fer sort en salles ! Publié le

Bras de fer, réalisé par les frères Seaborn, sera enfin sur grand écran au Cinéma Le Clap (Québec) et au Cinéma Beaubien (Montréal) à partir du 9 mars 2018* !

Assistez aux ciné-rencontres avec les réalisateurs et Véronique Lalande :
Montréal : le 9 mars à 19h00
Québec : le 10 mars à 19h00

Synopsis du film :
Le 26 octobre 2012, une poussière rouge recouvre la ville de Québec, et plus particulièrement le quartier Limoilou, où Véronique Lalande et son conjoint Louis Duchesne ont acheté et rénové un petit duplex pour élever leur garçon d’un an, Léo. Oxyde de fer, nickel, zinc cuivre, arsenic et autres métaux lourds tombent sur les quartiers avoisinants le port de Québec qui abrite Arrimage du Saint-Laurent, le plus important transbordeur de nickel en Amérique du Nord. Depuis cet épisode, Véronique appelle, écrit, convoque; elle propage son indignation et son désir d’un environnement sain.
Cette simple citoyenne réussira-t-elle à obliger cette multinationale à se conformer aux lois ?
___

* = L'horaire complet des représentations sera rendu disponible le 6 mars 2018

Cylotte nous a quittés Publié le

Le 7 février dernier, Cylotte, l'attachante protagoniste du documentaire Il fait soleil chez toi de Catherine Veaux-logeat est décédée. Nous tenons aujourd'hui à souligner son départ, à travers les mots de la réalisatrice :

« Je suis très attachée aux personnages que je filme. Je les vois avant, pendant et longtemps après le tournage. Les liens se créent et restent, immuables, riches et forts, après l’expérience du film que l’on a fait ensemble.

Pour Cylotte, filmer avec elle, c’était briser une certaine solitude qui la faisait souffrir. Tout à coup, elle avait une équipe auprès d’elle pour partager quelques moments de plaisir.

Depuis le tournage de Il fait soleil chez toi, j’allais la voir régulièrement.

Et je lui apportait chaque fois, une fleur jaune, comme le soleil. »

Au revoir, rayonnante Cylotte et merci pour ton exemple de résilience!

Les midis de la D. A. - Première édition ! Publié le

Un jeudi midi par mois, les ami-es et membres de SPIRA sont invité-es à venir dîner en compagnie de notre directrice artistique et échanger sur les différentes idées qu’ils et elles ont en tête. Que ce soit pour un projet personnel, un projet collectif, de médiation ou d’autres initiatives pour le milieu du cinéma à Québec, on jase!

C’est gratuit, amenez votre lunch.

Première édition, le jeudi 22 février à midi, chez Spira (541, St-Vallier Est. 4e étage).

On fournit les chips ou des pommes selon l’humeur du jour!

Événement Facebook

Une nouvelle caméra ! Publié le

Aux équipements, nous sommes très heureux de vous proposer notre dernière recrue, la rutilante Panasonic AU-EVA1. C’est la toute nouvelle caméra de Panasonic sortie cet automne et qui se positionne entre ses GH5 et ses Varicam, dans la même gamme que la Sony FS7 et la C300 de Canon par exemple. Pour les détails techniques : elle est équipée d’un capteur CMOS Super 35 de 5.7K et enregistre en 4:2:2, 10 bits, jusqu’à 60 fps en 4K et jusqu’à 240 fps en UHD et HD. Grâce à sa résolution native supérieure, le capteur 5.7K offre une image encore plus détaillée et des couleurs plus précises en passant aux formats 4K, UHD et HD, ainsi qu’une plage dynamique étendue de 14 stops.

Pour les bonnes nouvelles : EVA1 est compacte et très légère, à peine 2.6 lbs pour le boîtier seul, ce qui en fait une caméra compatible avec les drones et les gimbals lorsque les poignées sont retirées. Aussi, plus rare dans cette gamme de caméra, les ingénieurs nous font plaisir et ont inclus une entrée/sortie Timecode, permettant de recevoir ou d’envoyer le signal. Finalement, l’enregistrement sur des cartes SD simplifie les transferts de données!

Pour les nouveautés : EVA1 a tout ce qu’on peut attendre d’une caméra professionnelle, des prises XLR aux filtres ND intégrés, mais nous offre en prime quelques innovations que vous aurez envie de tester. Elle est dotée de la double sensibilité ISO native, qui n’était offerte jusqu’à maintenant que sur les Varicam, permettant ainsi de basculer rapidement d’un ISO 800 natif à un ISO 2500 natif. On se retrouve donc avec beaucoup plus de flexibilité sur le plan de la lumière et de l’exposition. Ensuite, pour ceux qui ont envie d’expérimenter un peu, la EVA1 permet aussi d’enlever d’une simple pression d’un bouton le filtre qui coupe les infrarouges dont sont équipées toutes les caméras, permettant d’explorer des effets auxquels on a moins accès et de nourrir l’artiste expérimental en vous!

N’hésitez pas à passer chez Spira pour venir voir notre nouvelle caméra ou nous féliciter d’avoir réussi à écrire tout ce texte en français! ;-)

Appel de candidatures : scénaristes Publié le

La coopérative Spira est heureuse d’annoncer une nouvelle collaboration avec le Pixel Challenge, la plus grande compétition de création numérique au Canada qui se tiendra du 5 au 7 avril 2018 à Québec.

Lors de cette compétition internationale de création de jeux vidéo, d'animation et de musique & conception sonore, 500 compétiteur-trices auront 48 heures pour démontrer tous leurs talents! Selon un thème dévoilé en ouverture de l’événement, les équipes devront créer soit un micro métrage d’animation ou un jeu vidéo.

Spira invite ainsi les scénaristes à déposer leur candidature pour participer au Pixel Challenge où ils/elles se joindront à une équipe de leur choix. Au terme des 48 heures, un jury professionnel accordera un prix pour la scénarisation d'une animation ainsi qu’un prix pour la scénarisation d'un jeu vidéo.

Consultez l'appel détaillé et faites parvenir votre candidature d'ici le 1er mars 2018 !

Appel de candidatures : photographe-vidéaste Publié le

:: APPEL DE CANDIDATURES ::

Projet collectif : URGENCE

C’est avec grand plaisir que Spira invite les photographes-vidéastes à déposer leur candidature afin de participer à son prochain projet collectif URGENCE.

Afin documenter le travail de 6 cinéastes qui réaliseront chacun.e un court métrage, Spira est présentement à la recherche d’un.e photographe-vidéaste afin de capter des photographies de plateau et réaliser un « making-of ».

Consultez l'appel détaillé !

Nous recevons les candidatures jusqu'au 4 février 2018 à minuit.

Soirée festive 2018 Publié le

Court Spira Court - Soirée festive
*** Entrée libre ***
Notez que certains films s'adressent à un public averti.

➔ 18h30 à 20h : COCKTAIL DE RÉSEAUTAGE
À cette occasion, plusieurs professionnel-les du milieu cinématographique indépendant de Québec seront sur place. Il s’agit de l’événement annuel idéal pour faire de nouvelles rencontres et tisser des liens avec d’éventuel-les collaborateurs et collaboratrices. Évidemment, les artistes de la relève et le grand public cinéphile sont les bienvenu-es !

 

➔ 20h : AVANT-PREMIÈRES DES FILMS RÉALISÉS DANS LE CADRE DES PROJETS IMPORT/EXPORT et TOURNE À QUÉBEC

Programmation :

Split, André Roy
Beurre noir, Jimmy G. Pettigrew (16+)
Les nuits éphémères, Arthur Sheldon
Les sœurs Toutbien, Claudia Kedney-Bolduc
Epectase, Edouard Tremblay (13+)
Toutes les poupées ne pleurent pas , Frédérick Tremblay
Le temps d'une olive, Marie Lamarche

➔ Après les films, on prend un verre et on danse grâce à DJ Bessy Volt !

Événement Facebook

****


Spira tient à remercier ses partenaires financiers pour les projets d'échanges. Les courts métrages créés dans le cadre de l'Import/Export ont obtenu le soutien Conseil des arts et des lettres du Québec. Le projet Tourne à Québec ainsi que le film improvisé ont obtenu le soutien du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes et de la province du New Brunswick.

Début du tournage du film Des histoires inventées Publié le

Début du tournage du film Des histoires inventées,

documentaire biographique consacré à André Forcier

Spira est fier d’annoncer le démarrage, hier, à Longueuil, du tournage de Des histoires inventées, le nouveau film de Jean-Marc E. Roy. Pour son premier long métrage documentaire, le réalisateur saguenéen a choisi de dresser le portrait d’André Forcier, grand homme de cinéma connu notamment pour Bar Salon (1974), L’eau chaude, l’eau frette (1976), Une histoire inventée (1990), Le vent du Wyoming (1994), ou plus récemment Embrasse-moi comme tu m’aimes. 



Jean-Marc E. Roy est l’un des cinéastes les plus en vue de sa génération. Sélectionné à deux reprises à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes avec son compère Philippe David Gagné pour deux courts métrages (Bleu Tonnerre (2015), Crème de Menthe (2017)), lauréat d’un prix Gémeaux en 2012, le réalisateur-producteur prolifique enchaine les projets, tant en fiction qu’en documentaire (Nevermind (2013), Carrière (ONF, 2016)). Il travaille depuis plus de quatre ans sur ce documentaire, qui se veut un hommage à André Forcier, un grand maitre du cinéma québécois qui l’a beaucoup influencé.



Le réalisateur de La comtesse de Bâton Rouge (1998), récemment mis en lumière dans le récent essai de Marie-Claude Loiselle : La communauté indomptable d’André Forcier, se trouvera ainsi plongé au cœur de ce projet, qui met en scène autour de lui les comédiens Gaston Lepage, Louise Marleau, France Castel, Juliette Gosselin, Roy Dupuis et plusieurs autres. Le tournage, qui se tiendra du 6 au 14 novembre, le 29 novembre et le 18 décembre 2017, prend place dans plusieurs lieux de Longueuil et du quartier Coteau Rouge, référence à l’œuvre de Forcier, et au lieu de résidence du cinéaste qui y habite depuis plusieurs années.



« Des histoires inventées, […] c’est l’histoire d’un cinéaste d’exception incontournable dans le paysage québécois, ainsi qu’un pilier au sein de l’identité propre de notre cinéma national. Ce documentaire est une occasion unique de revisiter l’ensemble de ses œuvres, reconnues comme étant fortement teintées de réalisme magique, par le biais de scènes recréées de chacun des films de sa cinématographie, de 1967 à ce jour. C’est une promenade, au sens propre, au milieu de son monde… », déclare le réalisateur et producteur du projet Jean-Marc E. Roy.



Pour le tournage de ce documentaire, Jean-Marc E. Roy s’est entouré d’Alexandre Lampron à la direction de la photographie. Le travail de ce dernier lui aura entre autres valu le prix « Best Cinematography » au Australian International Fashion Film Festival 2014 pour I’ll Get There (Benjamin Lussier) ainsi que le prix « Best Fashion Film » au Miami Fashion Film Festival 2014.



Suivez le tournage et la vie du film Des histoires inventées sur la page Facebook lui étant consacrée.



Le long métrage est produit grâce au soutien du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, des crédits d’impôts provincial et fédéral, de Spira, de Post Moderne, de SLA Coop et du programme d’aide au cinéma indépendant (ACIC) de l’ONF.



Production : La Boîte de pickup 

Distribution : Spira

Nous recrutons pour nos comités! Publié le

SPIRA recrute des membres pour siéger sur ses différents comités!

Nous sommes actuellement à la recherches de personnes intéressées à s'impliquer dans les secteurs suivants :

a. Comité de lecture (soutien à la production) 
b. Comité d’acquisition (distribution) 
c. Comité artistique 
d. Comité formation 
e. Comité équipement 

Faites-nous parvenir votre candidature d'ici le 20 novembre 2017

Tous les détails.

Louise Giguère (1949-2017) Publié le

Louise et Lise

Louise Giguère (1949-2017)


Louise a été très active à Vidéo Femmes tout au long des années 80 et 90, et jusqu'en 2003-2004, date de sa dernière production VF, intitulée « Se donner corps et âme ». Elle a réalisé plus de 12 films, dont près de la moitié en co-réalisation avec Lise Bonenfant. C'est aussi elle qui a effectué la caméra sur plusieurs réalisations d'autres membres de l'équipe. Toutes ces productions font partie du catalogue de SPIRA.


L'équipe de SPIRA est grandement reconnaissante pour son travail de pionnière. C'est grâce à des personnes comme Louise Giguère que le milieu du cinéma indépendant à Québec peut être ce qu'il est aujourd'hui.

DEVENIR MEMBRE

Spira est votre coopérative vouée au cinéma indépendant.
Devenez membre dès aujourd'hui!