FOCUS : SCÉNARIO | JOURNÉE DE LA CULTURE

À l'occasion des Journées de la culture, SPIRA initie l'activité Arrière-plan : Programmation de courts métrages. Par cette activité, nous vous invitons à regarder des films sous un nouvel angle et à en apprendre plus sur les métiers méconnus du 7e art. 

Cette semaine, pour notre focus sur la scénarisation, voyez le court métrage Roseline comme dans les films de Sara Bourdeau, disponible jusqu'au 25 octobre 2020 sur La Fabrique culturelle.

En prime, voici un mot Sara Bourdeau, scénariste et réalisatrice du film :

« La scénarisation du court métrage Roseline comme dans les films s’est avérée tout un défi puisqu’il s’agissait de ma première adaptation littéraire vers le médium cinématographique.

La littérature permet de pénétrer le cœur et l’esprit d’un personnage et d’en révéler les moindres détails avec précision. Le cinéma quant à lui se doit d’esquisser grossièrement un concept, une émotion, une idée à travers une image forte et puissante.

Dans la nouvelle littéraire « Roseline » écrite par Louise Portal, le personnage principal est une actrice qui retrouve son fils donné en adoption, j’ai donc pris le parti d’exploiter l’univers du plateau de tournage et de déambuler entre la fiction et la réalité pour raconter l’odyssée du personnage. S’en est suivi un travail acharné entre les différentes versions du scénario, car il est plutôt complexe d’articuler des séquences dites « réelles » et des séquences dites « hallucinées » dans un scénario sans plonger le lecteur dans la confusion.

La scénarisation c’est l’art d’écrire en images, c’est le moment de tous les possibles, là où les scènes et les personnages vivent et meurent sans avoir existé. La scénarisation c’est des dizaines de pages supprimées pour ne garder qu’une seule ligne, c’est aussi faire le deuil d’idées géniales, mais trop ambitieuses. La scénarisation c’est d’abord et avant tout, le début d’un rêve, un rêve qui se mettra en mouvement et connaitra de nombreuses transformations à travers l’étape du tournage, et ce jusqu’à la réécriture finale avec l’étape du montage.

C’est donc après une dizaine de versions, plusieurs lectures et réécritures, que le scénario de Roseline comme dans les films est devenu le court métrage que voici. »

- Sara Bourdeau

Détails de l'activité Arrière-plan : Programmation de courts métrages
Depuis le 25 septembre, chaque vendredi dès 9h, un court métrage est rendu disponible pendant une semaine sur La Fabrique culturelle. 

Chaque dévoilement est accompagné d’une discussion virtuelle avec un artisan du projet, rendu disponible à midi le jour de la mise en ligne, sur la page Facebook de SPIRA.

DEVENIR MEMBRE

Spira est votre coopérative vouée au cinéma indépendant.
Devenez membre dès aujourd'hui!

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok