Catalogue de films

En festival

Que nos corps traversent

Geneviève Bélanger Genest / 2022 / 8 min. / Canada / Canada

Synopsis

L’hiver. Propulsés au large du fleuve Saint-Laurent. À bord, des silhouettes curieuses et obstinées. Émerge la cadence des rames du canot à glace, qui marque l’élan vers un territoire erratique, absolu, à la rencontre des sensibles communs. Une immersion sans compromis à travers la matière, qui nous confond par l’infiniment petit, à ce qui nous définit, nous unit, nous surpasse. Un parcours synesthésique par ce que nos corps traversent.

Équipe

  • Scénario : Geneviève Bélanger Genest
  • Direction de la photographie : Geneviève Bélanger Genest
  • Montage : Geneviève Bélanger Genest
  • Prise de son : Robin Servant
  • Mixage : Bruno Bélanger
  • Conception sonore : Robin Servant
  • Musique : Robin Servant
  • Production : Geneviève Bélanger Genest

Genre

Animation, Documentaire, Experimental

Thèmes

Aventure, Art visuel, Femmes et féminisme, Québec, Sports

Bande-annonce

Biographie

Diplômée en arts numériques, Geneviève vit à Saguenay, Québec. Son travail porte sur la relation entre l’humain et le territoire, où elle transmet des expériences immersives, propulsant le spectateur dans un univers normalement inaccessible. En 2011, elle réalise le documentaire, « Devenir abeille ». Sa dernière réalisation « Que nos corps traversent », juxtapose des images filmiques à celles numériques. Parallèlement à sa pratique, elle est également assistante à la réalisation.

Filmographie

  • 2011
    Devenir abeille / 30 min.

Festivals

- 2022 -
En compétition | REGARD - Festival international du court métrage au Saguenay, Canada
En compétition | 12th Athens Animfest
En compétition | GIV - vidéos de femmes dans le parc, Canada
En compétition | Les Percéïdes / Grande rencontre des arts médiatiques en Gaspésie, Canada
En compétition | Antimatter [Media Art], Canada
En compétition | Istanbul International Experimental Film Festival, Istanbul

Mot de la réalisatrice

Durant trois saisons hivernales, j’ai suivi une équipe féminine de canot à glace, dont le port d’attache est la marina de Rimouski. De manière exploratoire, je profitais de leurs entrainements pour collecter une banque d’images et de sons, issus de micros cravattes, de micros-contacts, d’hydrophones et de caméras Go Pro, fixés sur l’embarcation et les canotières. De cette collecte est née l’envie d’aborder le médium vidéographique de manière organique. Face au caractère brut, inconditionnel et imposant de la banquise, j’ai travaillé la matérialité des images afin que l’expérience du spectateur demeure saisissante et absolue, au même titre que ce que le canot à glace évoque pour les canotières. C’est ensuite amorcé une recherche esthétique de peinture à l’encre sur pellicule 16mm. Certaines images numériques ont été transférées sur le support filmique, afin d’être manipulées autrement que numériquement. Ainsi, l’amalgame des supports analogiques et numériques déjoue le regard du spectateur.

La conception sonore a été réfléchie selon le même leitmotiv que l’image, c’est-à-dire faire ressentir plutôt que dire. Bâties en parallèle, ces deux étapes de conception se sont nourries conjointement, résultant un dialogue créatif avec le concepteur et musicien Robin Servant. Les sons issus de la friction entre l’embarcation et les textures de glace, en plus des coups de cadence de rame ou de trotte, ont été transformés par des effets électroacoustiques, transcendant la réalité de l’hiver pour parvenir à faire plonger dans une plus grande introspection. Une expérience qui prend tout son sens en salle, par la finesse de la spatialisation des sons.

À partir de ces corps en mouvement, je convie le spectateur à devenir ce corps depuis l’intérieur. Sous un angle ontologique, l’expérience du canot à glace nous fait réfléchir à la matière, celle qui nous compose et celle qui nous entoure. La banquise est exploitée de manière immersive, où le médium de la vidéo permet une extension vers ces lieux abstraits et inaccessibles. Le film nous mène vers un paysage plutôt confrontant, dont les contrastes nous ramènent à notre condition, de l’immensément petit à l’infiniment grand.

Ces films pourraient aussi vous intéresser

Marquer les fins

X

Marquer les fins

Mireille Tawfik
Trois femmes se confient sur la difficulté qu’elles ont de se remettre de leur dernière rupture amoureuse.
Documentaire, Experimental 18 min. 2024
Disponible Gratuit

FEMMES DES BOIS

X

FEMMES DES BOIS

Julie Lambert
FEMMES DES BOIS, une immersion dans le milieu de la foresterie québécoise.
Documentaire 48 min. 2022
Disponible

Je me soulève

X

Je me soulève

Hugo Latulippe
Vingt jeunes acteurs et actrices sont réuni.es en laboratoire et s’affairent à saisir l’esprit de notre temps en fouillant la poésie contemporaine québécoise lorsque – coup de théâtre! – l’une des leurs est élue à l’Assemblée nationale du Québec. Dès lors, la poésie se trouve mêlée à la vie politiqu(...)
Documentaire 88 min. 2022
Disponible

Apparaître

X

Apparaître

Francine Saillant et Fanny Hénon-Levy
Expériences et pratiques de l’art dans une variété de ressources alternatives en santé mentale.
Documentaire 64 min. 2021
Disponible Gratuit

Piché retourne sur le ring

X

Piché retourne sur le ring

Helgi Piccinin
À 64 ans, Bruno reprend l'entrainement afin de retourner sur le ring une dernière fois.
Documentaire 23 min. 2021
Disponible

Traversées

X

Traversées

Caroline Côté et Florence Pelletier
En juillet 2019, cinq femmes tentent de traverser le parc Kuururjuaq dans le Grand Nord québécois. Elles suivent un passage de 160 kilomètres emprunté par des chasseurs inuit depuis des millénaires. Cette traversée deviendra rapidement une découverte d’elles-mêmes.
Documentaire 77 min. 2020
Gratuit

Le long cri du train qui passe se glisse au cœur des spectres et tout explose en silence

X

Le long cri du train qui passe se glisse au cœur des spectres et tout explose en silence

Anne-Marie Bouchard
Film d’animation expérimental construit autour d’une seule prise de son, évoquant le déplacement, le besoin de communiquer, la solitude, la fragilité, l’aspiration à la liberté, l’arrivée de l’automne, notre existence éphémère.
Experimental 7 min. 2020
Disponible Gratuit

Cayenne

X

Cayenne

Simon Gionet
Durant son quart de travail de nuit dans une station-service, une commis s’aventure à l'extérieur pour réparer la voiture d’un homme dont les intentions lui inspirent de moins en moins confiance.
Fiction 11 min. 2020

Notre équipe est de retour au bureau ! Nous sommes disponibles pour vous rencontrer et répondre à vos questions en personne, par téléphone ou courriel. 

 

541, rue de St-Vallier Est, 4e étage
Québec, Québec, G1K 3P9

T - (418) 523-1275
C - info@spira.quebec

DEVENIR MEMBRE

Spira est votre coopérative vouée au cinéma indépendant.
Devenez membre dès aujourd'hui!