Qu'importe la gravité

Matthieu Brouillard / 2017 / 79 min.

Qu'importe la gravité Matthieu Brouillard 2017

Synopsis

Christian, 63 ans, et Bruce, 71 ans, sont deux amis qui ont chacun leur fardeau à porter : Christian est atteint d’une condition génétique qui affaiblit considérablement sa vision, alors que Bruce est malentendant et bipolaire. Mais les deux hommes partagent un rêve : ils veulent voler, défier la gravité, s’élever contre le poids du corps. De personnalité fort appliquée et rationnelle, Christian est parvenu à maitriser la technique du parapente et, après des années de persévérance, a obtenu le droit d’effectuer des vols en solo. Il tente maintenant de convaincre l’erratique et turbulent Bruce d’en faire autant et de l’accompagner jusqu’au Mont Blanc. Portrait intimiste à la fois insolite et poignant de ces deux individus hors-normes, cette œuvre de "cinéma direct" aux accents tragicomiques et beckettiens se veut un décoiffant voyage dans les éclatantes étendues célestes tout autant que dans les méandres obscurs de la psyché humaine.

Thèmes


Aînés, Santé, Sports et loisirs

Fiche technique

  • Réalisateur Matthieu Brouillard
  • Année 2017
  • Durée 79 min.
  • Genre Documentaire
  • Versions Version originale française, Version originale française sous-titrée en anglais
  • Son Stéréo, 5.1
  • Formats disponibles Apple Pro Res 422 HQ, H264, Blu-Ray, DCP, DVD
  • Site web http://www.quimportelagravite.com

Équipe

  • Réalisation, Matthieu Brouillard
  • Direction de la photographie, Matthieu Brouillard
  • Scénario, Matthieu Brouillard
  • Montage, Michel Giroux
  • Prise de son, Matthieu Brouillard
  • Musique, Shawn Persinger
  • Conception sonore, Adrien Kessler
  • Participants, Christian Forget et Bruce Gowett
Galerie de photos -  Qu'importe la gravité Matthieu Brouillard 2017 Galerie de photos -  Qu'importe la gravité Matthieu Brouillard 2017

Biographie

Matthieu Brouillard est un artiste visuel né à Montréal en 1976. Après avoir pratiqué le dessin et la peinture pendant quelques années, il se tourne vers la photographie en 2003 avec l’impression que ce médium serait plus à même de traduire les images qu’il a en tête. Depuis, il a créé des corpus photographiques et des installations vidéographiques qui combinent le documentaire et la mise en scène et qui réinvestissent certains thèmes et traits stylistiques issus de la mythologie (Icare) et de la tradition picturale (Grünewald et Goya, baroque et maniérisme). Son travail plastique témoigne d’un intérêt marqué pour la figure humaine, et plus précisément pour le corps masculin, qu’il dépeint le plus souvent en situation de contrainte ou de déviation par rapport à certaines normes sociales et/ou esthétiques. Son travail est paru dans de nombreuses publications (Ciel Variable, SHOTS Magazine, Samuel Beckett Aujourd’hui, Les écrits…) et a été exposé dans de nombreuses galeries et institutions vouées aux arts (VU, Dazibao, Oboro, Le Fresnoy, Kunsthalle Bern, PhotoforumPasquArt, Musée de l’Élysée…). Matthieu (PhD, 2013) a été chargé de cours et chercheur invité dans diverses universités et écoles d’art, parmi lesquelles l’Université de Zürich, l’Université des Arts et du Design de Karlsruhe, la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève et l’Université de Bern. Il a publié trois livres de photographies – "Narragonie" (J’ai VU, 2007), "Darkness Implacable" (Sagamie, 2012) et "Coming Through the Fog" (avec Donigan Cumming ; FOFA Gallery, 2013) –, dont les séries d’images finement orchestrées laissent présager son passage au cinéma. Tourné sur une période de deux ans, "Qu’importe la gravité" est son premier film.


DEVENIR MEMBRE

Spira est votre coopérative vouée au cinéma indépendant.
Devenez membre dès aujourd'hui!

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
Ok