Archives

| TERMINÉ | ATELIER | RÉFLÉCHIR ET RÉDIGER SA DÉMARCHE ARTISTIQUE - VOLET DOCUMENTAIRE


Formateur : Martin Bureau
Durée : 2 heures 


Nombre de participants : minimum 4, maximum 8 


Coût : 30$ + 20$ pour une heure de suivi personnalisé avec le formateur (optionnel) 


Date : Mercredi 4 mars à 18h
Lieu : Spira | 541, rue de St-Vallier Est, 4e étage

Évènement Facebook

Nous vous rappelons que vous devez être ami-e ou membre de Spira pour assister à nos formations.

Pour plus d'informations et pour s'inscrire, contactez Claudine Thériault, directrice artistique : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | 418.523.1275

La démarche artistique accompagne l’artiste et le/la cinéaste tout au long de son parcours; elle se construit et s’adapte au fil du temps. Comment trouver sa démarche, la développer, l'articuler et finalement la présenter aux différents bailleurs de fonds?

Dans le cadre de cette formation, le formateur vous présentera des exemples de démarches artistiques et énoncera des pistes de réflexion afin de vous accompagner dans le développement de votre propre démarche.

L’atelier de 2 heures est suivi d’une heure d’accompagnement individuel avec le formateur pour vous diriger dans la rédaction de votre démarche. Cette heure est optionnelle.

Biographie
Martin Bureau vit et travaille à Québec. Il s’intéresse aux dynamiques des systèmes de pouvoirs confrontés à leurs limites. Ces questionnements se déploient à travers une pratique interdisciplinaire, entre la peinture, l’installation vidéo et le cinéma documentaire.

Son travail a notamment été exposé à la Manif d’art de Québec, à la Biennale de vidéo et des nouveaux médias de Santiago au Chili, à la Galerie 3 de Québec, à la Galerie Lacerte de Québec et Montréal ou encore à la Galerie Nicolas Metivier de Toronto. Ses tableaux sont présents dans de nombreuses collections publiques et privées, dont le Musée National des Beaux-arts du Québec, les villes de Montréal et de Québec et l’Assemblée nationale du Québec.

En 2009, il coréalisait le documentaire Une tente sur Mars, qui fut nominé aux Prix Jutra et aux Rendez-vous du cinéma québécois pour le documentaire de l’année.

En 2014, il complétait un premier court métrage sur la question des Murs de séparation étatiques, Ils n’ont demandé à personne, présenté en première mondiale au Raindance Film Festival de Londres. Également, il réalisa en 2015 un court métrage sur l’univers déjanté des derbys de démolition, L’Enfer marche au gaz!, coproduit par l’ONF et Spira. Présenté en première mondiale au festival Regard sur le court métrage à Saguenay, il est par la suite sélectionné dans une vingtaine d’événements et festivals aux quatre coins de l’Occident, dont Hot Docs à Toronto, Talent tout court à Cannes, le Festival de cinéma de la ville de Québec, Raindance à Londres ou au Chicago International Film Festival. Lors du Gala Prends ça court en 2016, il reçu trois prix, dont ceux du meilleur montage et de la meilleure conception sonore.

En février 2019, il lançait un documentaire web portant sur les murs de séparations étatiques ainsi qu’une série de tableau sur le même thème.

 

Politique d'annulation pour les formations

En cas d’annulation par le participant ou la participante, les frais suivants seront exigés :

Aucun frais ne seront retenus : dix (10) jours ouvrables ou plus avant la formation ;
25 % des coûts de la formation: cinq (5) jours ouvrables avant la date de la formation ;
50 % des coûts de la formation : moins de trois (3) jours ouvrables avant la formation;
Aucun remboursement ni crédit ne seront accordés dans les 48 heures précédant la formation ou après le début de la formation.
Les annulations doivent se faire par courriel à l’adresse suivante artistique [at] spira.quebec. Spira se réserve le droit d’annuler une activité de formation ou de la reporter si le nombre de participant-es n’atteint pas le minimum requis. Dans ce cas, les participant-es ayant déjà effectué leur paiement seront remboursé-es.

| TERMINÉ | ATELIER DISCUSSION AUTOUR DU CINÉMA EXPÉRIMENTAL


Formateur: Anne-Marie Bouchard
Durée: 3 heures 


Nombre de participants: minimum 4, maximum 8 


Coût: 35$ + taxes 


Date: Mardi 16 octobre 2018 de 18 h à 21 h
Lieu: Spira | 541, rue de St-Vallier Est, 4e étage

Évènement Facebook

Pour plus d'informations et pour s'inscrire, contactez Claudine Thériault, directrice artistiqueCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. /// 418.523.1275

À l’aide d’exemples tirés de la pratique d’Anne-Marie Bouchard, ainsi que d’extraits d’œuvres d’artistes du cinéma expérimental, l’atelier se veut une réflexion/discussion/échange sur l’expérimentation. Comment aborder un montage non-narratif? Quels sont les facteurs à considérer? Quelles sont les pistes de construction formelles possibles? Comment trouver/définir l’intention? Comment décider que c'est fini, que le montage est abouti? La formatrice vous partagera les questions qu’elle se pose en cours de création et les différentes pistes de réflexions et ressources trouvées pour tenter d'y répondre.

Biographie
Anne-Marie Bouchard vit et travaille à Québec. Elle réalise des vidéos depuis 1999 et crée des installations depuis 2001. Ses réalisations s’inscrivent dans un cinéma expérimental, d’art et d’essai. Son cinéma est un art de perceptions, d’impressions, d’évocation : de poésie. Ses œuvres vidéographiques ont été présentées lors de festivals tels que: Traverse Vidéo de Toulouse, Chicago Music and Movies festival, Fantasia (Montréal), Festival international du film sur l’art (FIFA, Montréal), Les Instants Vidéo de Marseille (France), Athens Digital Arts Festival (Grèce) et San Diego Underground Film Festival (Californie). Ses installations ont été présentées in situ et dans des galeries comme: le CRANE Lab (France), le Studio XX (Montréal), le Grave (Victoriaville), la Galerie WARC (Toronto).

| TERMINÉ | ATELIER - TROUVER SON ANGLE EN DOCUMENTAIRE


Formatrice: Julie Lambert
Durée: 3 heures 


Nombre de participants: minimum 4, maximum 8 


Coût: 35$ + taxes 


Date: Mercredi 28 novembre 2018 de 18 h

 à 21 h
Lieu: Spira | 541, rue de St-Vallier Est, 4e étage

Évènement Facebook

Pour plus d'informations et pour s'inscrire, contactez Claudine Thériault, directrice artistiqueCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. /// 418.523.1275

Lorsque l'on prépare un projet de documentaire, une question revient toujours: quel est l'angle choisi pour traiter le sujet? Cette question importante, puisqu'elle assure la singularité du projet et deviendra le fil conducteur  de l'histoire à raconter, est souvent bien difficile à répondre et demande de s'y attarder. À l'aide d'extraits de films, d'études de cas et d'ateliers pratiques, les participants exploreront divers outils pour alimenter leurs réflexions et orienter leurs projets. 

Biographie
Julie Lambert vit et travaille à Québec depuis 15 ans. Suivant des études en enseignement et en service social, elle s'est dirigée vers la réalisation de documentaires il y a une dizaine d'année. Après avoir fait une quinzaine de courts métrages ici et à l'étranger, elle réalise en 2014 son premier long métrage documentaire, Un film de chasse de filles, Ce film, financé par Téléfilm Canada, a reçu un accueil plus que chaleureux auprès du public et de la critique. Depuis 2017, elle a le bonheur de co-signer la série documentaire De par chez nous diffusée sur Unis.tv.

| TERMINÉ | ATELIER CINÉASTE-ORCHESTRE


Formateur: David B. Ricard
Durée: 3 heures 


Nombre de participants: minimum 4, maximum 8 


Coût: 35$ + taxes 


Date: Mardi 23 octobre 2018 de 18 h

 à 21 h
Lieu: Spira | 541, rue de St-Vallier Est, 4e étage

Évènement Facebook

Pour plus d'informations et pour s'inscrire, contactez Claudine Thériault, directrice artistiqueCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. /// 418.523.1275

Travailler seul lors d'un tournage est souvent une contrainte due à un budget limité. Toutefois, cela peut offrir des possibilités inestimables de créativité, de liberté et de flexibilité. David B. Ricard puise dans cette démarche un potentiel accru pour la captation de l'instant, un rapport au réel plus précis ainsi qu'une ouverture sur des méthodes (et des évènements!) inaccessibles à une équipe de tournage standard. Il présentera comment bien se préparer à un tournage en solo et donnera des astuces pour penser une telle logistique.

Biographie
David B. Ricard (Bic, 1984) grandit à Charlesbourg et survit à l’adolescence par le biais du cinéma. Après ses études qui le mènent à Montréal (cinéma, philosophie, photographie), il réalise une poignée de courts métrages indépendants de fiction (Le cul des autres, Mauvaise). Il y traite surtout de l’intimité et se questionne sur le médium et la représentation de soi. Il comble des postes de techniciens vacants sur des tournages et apprend ainsi les rouages techniques du médium. En 2013, il est engagé sur des projets documentaires Web (Webgéol, Apocalypse 10 Destins) qui le rapproche des considérations documentaires et du travail d’archive.

De retour à Québec, il travaille d’un côté sur son premier essai documentaire (Surfer sur la grâce) par lequel il découvre sa démarche de création privilégiée. Il y définit le rôle de son cinéma : permettre l’apprentissage de soi par le visionnement de l’enregistrement du passé. Il y instaure aussi une technique de dialogue qui remplace celle de l'entrevue traditionnelle en se posant à la caméra avec ses sujets. De l’autre côté, il se met à collaborer au théâtre avec la compagnie Les Songes turbulents et le metteur en scène Florent Siaud (Quartett, 4.48 Psychose, Les enivrés). Il y trouve une source d’exploration du médium, ce qui le pousse à développer le goût de la vidéo pour la scène, comme le V-Jing, et la performance. Il participe à La Fabrique des impossibles avec Millimetrik au Cercle et crée le spectacle Le Kodak de mon arrière-grand-père, projets qui mêlent la performance musicale aux projections 8mm et vidéo (mise en scène de Valery Drapeau). Son deuxième essai documentaire Vocalités vivantes traite d’un poème traduit par les différentes communautés francophones du Canada. Il est en préparation pour un troisième long métrage (David contre Goliath) qui traite de l’échec et de la peur.

| TERMINÉ | ATELIER SUR L'ART DU MONTAGE DOCUMENTAIRE


Formateur: Martin Bureau

Durée: 3 heures 


Nombre de participants: minimum 4, maximum 8 


Coût: 35$ + taxes 


Date: Mercredi 30 mai 2018 à 18 h


Lieu: Spira, 541, rue de St-Vallier Est, 4e étage

Nous vous rappelons que vous devez être ami-e ou membre de Spira pour assister à nos formations.

Pour plus d'informations, contactez: Spira - Tél.: 418.523.1275 


À travers la présentation d’extraits de ses films documentaires, le cinéaste Martin Bureau viendra démontrer comment, dans un esprit de cinéma direct, il détourne la réalité en jouant avec les codes du documentaire. Le formateur présentera comment trafiquer le récit notamment en appuyant les images de musiques originales ou de sons créés en studio, en déjouant la chronologie ou en se servant d’images métaphoriques.

Martin Bureau questionnera la forme du montage documentaire et proposera différentes avenues de création qui, selon lui, permettent de libérer le documentaire de ses cadres classiques, tout en affirmant la nécessité d’une construction narrative éloquente.

Biographie
Martin Bureau vit et travaille à Québec. Il s’intéresse aux dynamiques des systèmes de pouvoirs confrontés à leurs limites. Ces questionnements se déploient à travers une pratique interdisciplinaire, entre la peinture, l’installation vidéo et le cinéma documentaire.

Son travail a notamment été exposé à la Manif d’art de Québec, à la Biennale de vidéo et des nouveaux médias de Santiago au Chili, à la Galerie 3 de Québec, à la Galerie Lacerte de Québec et Montréal ou encore à la Galerie Nicolas Metivier de Toronto. Ses tableaux sont présents dans de nombreuses collections publiques et privées, dont le Musée National des Beaux-arts du Québec, les villes de Montréal et de Québec et l’Assemblée nationale du Québec.

En 2009, il coréalisait le documentaire Une tente sur Mars, qui fut nominé aux Prix Jutra et aux Rendez-vous du cinéma québécois pour le documentaire de l’année.

En 2014, il complétait un premier court métrage sur la question des Murs de séparation étatiques, Ils n’ont demandé à personne, présenté en première mondiale au Raindance Film Festival de Londres. Également, il réalisa en 2015 un court métrage sur l’univers déjanté des derbys de démolition, L’Enfer marche au gaz!, coproduit par l’ONF et Spira. Présenté en première mondiale au festival Regard sur le court métrage à Saguenay, il est par la suite sélectionné dans une vingtaine d’événements et festivals aux quatre coins de l’Occident, dont Hot Docs à Toronto, Talent tout court à Cannes, le Festival de cinéma de la ville de Québec, Raindance à Londres ou au Chicago International Film Festival. Lors du Gala Prends ça court en 2016, il reçu trois prix, dont ceux du meilleur montage et de la meilleure conception sonore.

Il poursuit actuellement sa série de tableaux et un documentaire web portant sur les murs de séparations étatiques.

Notre équipe travaille actuellement en télétravail. Nous restons disponibles pour vous rencontrer virtuellement avec plaisir. Les sorties d'équipement restent possibles sur demande. 

 

Contactez-nous pour prendre rendez-vous !

 

 

DEVENIR MEMBRE

Spira est votre coopérative vouée au cinéma indépendant.
Devenez membre dès aujourd'hui!

Nous utilisons des cookies sur notre site Internet. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les rejetez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.
Ok