1. Le projet Québec Super 8 – Québec Super 8 project

Après plus de quatre ans de recherche et production, 30 jours de tournage, près de 100 bobines de pellicule Super 8, la participation de 200 personnes et d’incalculables heures de postproduction, Spirafilm et les huit réalisateurs sont heureux de présenter Québec Super !

Ce projet avait pour but de réaliser collectivement, dans un contexte exploratoire privilégiant le parrainage et l’entraide, huit courts métrages de fiction tournés avec une caméra Super 8 mm. La pellicule a été développée puis transférée numériquement en haute définition. 

Le thème commun aux huit fictions s’est élaboré autour de lieux et d’évènements phares qui alimentent l’imaginaire collectif lié à la Ville de Québec. Les images prises témoignent de l’esthétique du patrimoine québécois dans une facture fantastique ou dramatique. Ainsi, contes et légendes, faits historiques et faits divers prennent vie à l’écran.

Aux talentueux cinéastes, à leurs équipes passionnées et aux partenaires qui ont cru en ce merveilleux projet : MERCI et BRAVO!

After more than four years of research and production, 30 days of filming, nearly 100 rolls of Super 8 film, 200 cast and crew and countless hours spent in postproduction, Spirafilm and the eight featured directors are pleased to present Québec Super 8!

The eight directors were given free reign to each make their own fictional movie shot with a Super 8 mm camera. Many of the directors co-operated and shared resources in the scope of this project. The Super 8 film was then developed and digitally transferred to a high definition format.

All eight movies feature noteworthy places and events associated with Quebec City and showcase the beauty of the city’s heritage. The movies are fantastic or dramatic glimpses into imaginary lives inspired by tales, legends, historical facts or true events.

 

Voir la bande-annonce de Québec Super 8

Voir les films de Québec Super 8

 

2. Vous voulez voir Québec Super 8?

Tous les films sont disponible en ligne.

Le programme Québec Super 8 a été présenté dans son entièreté aux endroits suivants :

  • Festival Vitesse Lumière : 2 juin 2011
  • Festival Fantasia : août 2011
  • Rhode Island : août 2011
  • Festival Off-courts de Trouville : septembre 2011
  • Festival de Cinéma de la Ville de Québec : septembre 2011
  • Bibliothèques de la Ville de Québec : octobre 2011
  • Festival international de Cinéma Francophone en Acadie : 18 novembre 2011

Il est possible de vous procurer le DVD chez Spiraau tarif de 20$ (30$ si vous désirez un envoi par la poste). 

Vous souhaitez présenter Québec Super 8 et recevoir un cinéaste à votre école? Dans votre bibliothèque municipale? À votre lieu de travail?  Contactez notre directrice artistique, Claudine Thériault, pour connaître les détails.

3. Description des films

Le Pont

 

Réalisateur : Carnior

Super 8 MM, 8 min 30

Synopsis : En 1916, après que le pont de Québec se soit effondré pour la deuxième fois, un contremaître fait un pacte avec le diable pour que le pont ne tombe plus jamais.

Biographie : Après des études en graphisme, Carnior travaille à Québec dans le milieu de la bande dessinée et du dessin animé. Il est un des créateurs de Phylactère Cola, une émission à sketchs humoristiques diffusée sur les ondes de Télé-Québec de 2002 à 2003. Au sein de ce collectif, il est scénariste, comédien et directeur artistique. Après cette série télévisée, il travaille comme directeur artistique sur plusieurs courts métrages et films publicitaires. En 2005, il s’installe à Montréal et entame sa carrière de réalisateur. En plus de réaliser des vidéoclips, il écrit et réalise plusieurs courts métrages présentés dans différents festivals nationaux et internationaux. En 2006, il coréalise une émission jeunesse intitulée : Pendant ce temps devant la télé. Cette série de 26 épisodes est diffusée sur les ondes de Radio-Canada en 2007 et 2008. 


Les Ondes-marées

Par toi se retirer du paysage qui demeure

Réalisatrice : Geneviève Allard

Super 8 MM, 8 min

Synopsis : Un homme vient rejoindre son amoureuse de passage à Québec, ville de cette dernière. Lors de leurs retrouvailles sur les rives du fleuve, ils constatent qu'une distance s'est installée entre eux. 

Un film qui parle de la difficulté à s’ancrer quelque part, en utilisant comme trame de fond les liaisons et les souvenirs amoureux. Être là et en même temps se rappeler une autre histoire, une autre rencontre, un ailleurs déjà vécu ou espéré. 

Biographie : Depuis plus de dix ans, Geneviève Allard travaille en tant que réalisatrice et monteuse dans le milieu du cinéma et des arts médiatiques. À titre de vidéaste indépendante, elle a produit et réalisé des vidéos d'art et d'essai, ainsi que des films de danse et de fiction. Son approche est narrative, poétique, et basée le plus souvent sur la figure de l'archive. Boursière du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture, elle complète en 2008 une maîtrise en Études des arts à l’UQAM afin d'approfondir son travail de recherche et d'expérimentation. Depuis 2009, elle multiplie les collaborations interdisciplinaires et elle réalise l'environnement vidéo de spectacles de danse et de musique. Parallèlement à ses projets de création, elle s'implique depuis 2003 à titre d'administratrice et de programmatrice pour divers organismes de production et de diffusion cinématographique, dont les centres d'artistes Vidéo Femmes et Antitube.


Trop

Réalisateur : Samuel Matteau

Super 8 MM, 11 min 08 

Lien vers bande-annonce

Synopsis : En compagnie de son petit-fils, Roland renoue avec ses vieilles amours, les courses de chevaux, à l’occasion de la dernière course organisée à Québec. Toutefois, le comportement de son jeune invité, loin de partager sa passion, le dérange de plus en plus. 

Biographie : Samuel Matteau est un jeune artiste issu du milieu du cinéma et de la vidéo. Il œuvre comme réalisateur depuis plus de quatre ans. Sa feuille de route est composée de nombreux projets d'envergure, notamment des collaborations avec Ex Machina sur la captation du Moulin à Images et de Busker's Opera, une campagne publicitaire sur le photographe international Gabor Szilasi ainsi que la réalisation d'un court métrage - Chargé - qui parcourt les festivals, de Cannes jusqu’au Sapporo shortfilm au Japon.


La Rose Noire

Réalisateur : Patrick Faucher

Super 8 MM et HD, 19 min 45

Synopsis : Marie-Rose, religieuse octogénaire, vient en pèlerinage à la Basilique de Sainte-Anne de Beaupré chaque année depuis son entrée chez les sœurs Ursulines. Chaque année, elle vient se recueillir seule sur la plage face à l'île d'Orléans en se remémorant les évènements entourant le décès de l'amour perdu de sa vie, l'étranger mystérieux débarqué sur l'île à l'été de 1943.

Biographie : Dès l'âge de 16 ans, Patrick Faucher est initié à l'art cinématographique en étudiant en Arts et technologie des médias, au Cégep de Jonquière. Dès la fin de ses études, il travaillera notamment à Musique Plus et collaborera avec Cyclope films et Télévision Sans Frontières à Montréal; c'est à ce moment qu'il touchera à l'ABC de la réalisation. 

À 26 ans, il revient à Québec et se consacre à l'Histoire et au septième art, mais surtout à la direction photo de nombre d'émissions de télévision, de webtélés, de documents corporatifs et de courts métrages. À l'ouest de Pluton est sa première collaboration sur un projet d'envergure. La Rose noire marque un retour à la réalisation, dans une démarche lente, mature et soignée. 


Le mort du Cap-au-diable

Réalisateur : Louis Blackburn

Super 8 MM, 5 min 30

Synopsis : Récit inspiré d’une fausse légende urbaine. Soyez témoin d’un moment charnière dans la vie d’une bande de « mottés » de Sainte-Foy.

 

Biographie : Le travail de vidéaste de Louis Blackburn évolue autour de l'animation, du compositing et de la réalisation de courts métrages de fiction. Il a également oeuvré dans le domaine des nouveaux médias avec l'artiste flamand Angelo Vermeulen. Il exerce la fonction de directeur technique à la postproduction chez Spirafilm depuis l'automne 2007.


La poisse

Réalisateur : François Gamache 

Super 8 MM, 8 min 08

Synopsis : Le hasard fait parfois bien les choses, dit-on. Jean-Claude, lui, n’a jamais eu de chance dans la vie. Aujourd’hui, il a pris la décision d’en finir; il n’en peut plus de cette poisse. Mais elle n’a pas dit son dernier mot.

Biographie : Actif dans le milieu cinématographique depuis 8 ans, François Gamache y travaille comme directeur photo. Diplômé en études cinématographiques de l'Université Laval, il a débuté comme assistant caméra sur des séries télé et des longs métrages. Depuis cinq ans, il se consacre à la direction photo sur des projets de publicité, de fiction et de documentaire.


Bien à toi

Réalisateur : Pierre Boulanger 

Super 8 MM, 5 min 34

Synopsis : Film contemplatif traitant d’un fait historique largement oublié…

 

Biographie : Suite à cinq années passées à étudier la réalisation cinématographique à Moscou, Pierre Boulanger œuvre maintenant en tant que réalisateur, monteur et scénariste dans le milieu de la publicité, du cinéma et des arts médiatiques. Il travaille présentement à l’écriture d’un long-métrage de fiction, grâce à une subvention du Conseil des Arts du Canada. Ses réalisations indépendantes reflètent une sensibilité et une vision du monde originales et particulières.


Duchesse

Réalisateur : François Perreault

Film Super 8 MM, 9 min 05 

Synopsis : Duchesse est l'histoire d'une jeune fille vivant dans le cul-de-sac de ses rêves ; un voyage au-delà du possible jusqu'à la frontière d'une banale réalité.

Biographie : Bachelier en arts visuels, François Perreault explore le médium de la vidéo pendant quelques années pour ensuite s'intéresser au documentaire et à la fiction. Plusieurs de ses courts métrages ont voyagé un peu partout dans les festivals. Il a collaboré à de nombreuses productions télévisuelles comme directeur photo, monteur ou réalisateur.


Extra : Les secrets du développement et du transfert de la pellicule 

Réalisateurs : Louis Blackburn et François Perreault

HD, 9 min 37

Synopsis : Toronto a été un détour obligé pour le collectif Québec Super 8; toutes les bobines de pellicules y ont été développées et transférées. Deux membres du collectif se sont rendus sur place avec les dernières bobines exposées et une caméra vidéo. Ils ont fait la connaissance de Sebastian (Niagara Custom Lab) et de Justin (Frame Discreet). En plus de filmer les divers processus et les installations, ils ont recueillis les commentaires de ces deux artisans représentant d'une certaine façon la fin d'une époque et le début d'une autre.


Clip souvenir : Québec Super 8 – 8 imaginaires transposés à jamais sur pellicule

Réalisateur : Jonathan Guyon

HD, 3 min 23

Démarche : À travers un montage rythmé, ce clip souvenir met en images les efforts et le plaisir collectifs de tous les artisans ayant participé aux huit productions cinématographiques indépendantes. Au fil des quatre saisons québécoises, toute la passion et l'énergie de ces créateurs, pour qui donner la vie à des histoires est un moment magique et précieux, sont dévoilées. Le réalisateur souhaite que ce clip souvenir répande l'envie de créer des films partout où il sera diffusé.

Biographie : Jonathan Guyon a fait des études en design graphique et en multimédia et a suivi plusieurs formations en vidéo et cinéma. Ayant plusieurs cordes à son arc, il a occupé les postes de coloriste de dessins animés, webmestre, photographe et designer graphique pendant plusieurs années et travaille maintenant dans le domaine de la télévision comme monteur vidéo. Il a réalisé et monté plusieurs courts métrages, publicités et vidéoclips. C’est un artiste multidisciplinaire passionné par la vidéo, le cinéma, le design, la photo et les arts en général. Pour plus d’informations : www.jonathanguyon.com


Photographies de plateau 

Photographe : Elias Djemil

Numérique

Démarche : Faire ressortir une vision du travail d’équipe et d’esprit collectif en photographie, à travers une sélection méticuleuse de clichés tous pris lors des tournages des 8 films; voici le défi du photographe de plateau. Chaque photo montrant une partie du travail effectué sur les lieux de tournage, les images deviennent une sorte de photoreportage sur ces travailleurs du cinéma indépendant. Le travail avec la caméra, les acteurs, la lumière, la direction artistique sont tous des éléments aussi importants les uns que les autres afin d’arriver à la concrétisation d’une vision collective d’un projet de création. Les photographies nous font voyager à travers cet univers, levant le voile sur ce qui se passe lorsque la caméra ne tourne pas et que les esprits libèrent leurs forces créatrices.

Biographie : Diplômé du CÉGEP de Chicoutimi ainsi que de l’ETCQ, ce jeune producteur/photographe de la ville de Québec s’est intéressé à la captation des émotions qui circulent hors du cadre pendant le moment même de la création. La photographie de plateau est devenue pour lui une passion au même titre que la production. Il aborde le cinéma d’un œil critique, passionné et avec respect pour ce métier qui exige l’abandon le plus total à ses émotions afin de faire ressortir de la réalité ces moments magiques qui composent une œuvre cinématographique. Au cours des dernières années, Elias Djemil a réalisé et produit plusieurs courts-métrages et vidéoclips en plus d’avoir dirigé la captation de la prestation du Cirque du Soleil à Québec. Il siège au conseil d’administration de Spirafilm depuis 2009.

 

4. Les partenaires du projet

Projet collectif produit par Spirafilm

Producteurs : Catherine Benoit, Virginie Lavallée-Bélanger, François Perreault

Direction technique : Louis Blackburn, Vincent Deschênes

Conception graphique : Dominic Thibault et Justin Roy

 

Spirafilm et le collectif Québec Super 8 tient à remercier tous ses partenaires pour leur implication et précieuse aide dans la réalisation de ce projet.