Par le

Le long métrage Feuilles mortes de Thierry Bouffard, Steve Landry et Édouard Tremblay obtient le soutien de Téléfilm Canada dans le cadre du programme de production à micro-budget.

 
Spira est fier d’annoncer que le long métrage recevra l’appui financier de Téléfilm Canada. L’annonce officielle a été faite hier par Carolle Barbant, directrice générale de Téléfilm. Le projet bénéficiera d’un soutien financier non remboursable de 120 000 $.

Rappelons que le Programme de production à micro-budget « appuie les cinéastes émergent-es pour la production et la diffusion d’un premier long métrage, en misant principalement sur l’utilisation de plateformes numériques et sur leur potentiel de diffusion et d’engagement des auditoires. »

Catherine Benoit, directrice générale de Spira, déclare : « Spira est très fier de contribuer à la vitalité du milieu cinématographique de Québec en appuyant ce projet de long métrage. Les trois réalisateurs sont des membres de longue date de la coopérative et nous sommes convaincus que le film qu'ils réaliseront sera empreint d'une signature forte et unique. Rappelons que Feuilles Mortes est le deuxième film recommandé par Spira. Le premier, Un film de chasse de filles de Julie Lambert a connu un franc succès. »

Les cinéastes qui désiraient soumettre un projet à ce programme devaient êtres recommandé-es par l’un des 25 partenaires de l’industrie ciblés par Téléfilm Canada ; Spira étant l’un de ces partenaires. Le film sera produit par Jean-François Dugal, Éric Denis et Charles Gaudreau.

Recommandé par la coopérative lors de son dépôt en mars 2015 le long métrage co-réalisé par les 3 membres de Spira est une fiction d'anticipation qui propose un chassé-croisé de trois histoires se déroulant au Québec, suite à un effondrement économique total. L’argent en papier n’a plus de valeur. Les plus « chanceux » ont réussi à fuir l’anarchie des grandes villes. Le Québec rural est à l’image de l’ouest sauvage du 19e siècle. Les villages, vivant en autarcie, se sont fortifiés et repliés sur eux-mêmes en n’acceptant les étrangers que s’ils ont quelque chose à apporter. En dehors des villages, les régions sauvages sont devenues des no man’s land où prolifèrent des communautés d’exclus et bandits de grand chemin. Dans une même région, trois personnages aux buts différents et cheminements particuliers verront sans le vouloir leurs destinées s’entrecroiser. Le film verra le jour au printemps 2016. 

Communiqué de Téléfilm Canada

Pour plus d’informations :

Claudine Thériault • 
Directrice artistique de SPIRA


418-523-1275