Par le

SURFER SUR LA GRÂCE de David B. Ricard et ENJAMBÉES de Noémie Brassard
À l’affiche dès le 30 juin à la Cinémathèque québécoise


Spira est fière de présenter le long métrage documentaire Surfer sur la grâce réalisé par David B. Ricard. Présenté en grande première au Festival de Cinéma de la Ville de Québec, Surfer sur la grâce prend maintenant l’affiche dès le 30 juin à la Cinémathèque québécoise et sera précédé du court métrage Enjambées de Noémie Brassard. Les cinéastes David B. Ricard et Noémie Brassard seront présent-es à la séance du vendredi 30 juin pour une rencontre avec le public après la projection.

 



Synopsis
D’un côté, il y a David B. Ricard, réalisateur à Québec, en pleine quête existentielle. De l’autre, Louis, son frère, champion de slalom en skate récompensé à travers le monde, et peu enclin aux grandes confessions personnelles. A priori, deux hommes aux vies diamétralement opposées. Durant cinq ans, le premier a pourtant suivi le parcours sportif du second, tout en mettant en parallèle l’évolution de leurs deux chemins, et en cherchant à mettre en lumière ce qui les guide tous les deux: la recherche de la grâce. Réflexion sur la compétition fraternelle, étude sur la beauté des mouvements sportifs, introspection sensible, recherche formelle poétique, le documentaire indépendant Surfer sur la grâce, dévoilé au dernier Festival de Cinéma de la Ville de Québec, est une œuvre émouvante.
Bande-annonce
Page Facebook

À propos du cinéaste David B. Ricard
Après des études en philosophie et en cinéma, David B. Ricard réalise quelques courts métrages de fiction dont Le cul des autres en 2011. Il collabore ensuite en tant que directeur photo (Le Pool), directeur sonore (Apocalypse 10 destins) et concepteur vidéo pour le théâtre (Toccate et Fugue, 4.48 Psychose) à une multitude de projets. Il conceptualise des vidéos pour La Fabrique culturelle avant de se consacrer à ses récents essais documentaires.

 

Synopsis 
Enjambées nous présente Joséphine, 10 ans, qui a un pied dans l'enfance, l'autre dans l'adolescence. D'une lucidité désarmante, mais surtout charmante, elle met des mots sur tout ce qui change en elle et autour d'elle; son corps, ses relations, son imaginaire.
Bande-annonce
Page Facebook

À propos de la cinéaste Noémie Brassard
Après avoir complété des études en cinéma au Cégep de Limoilou (QC), elle poursuit au baccalauréat à l’Université du Québec à Montréal, profil Réalisation. Elle y développe un intérêt marqué pour la réalisation de documentaires et désire s’y consacrer entièrement. Son premier film DÉFRICHE a voyagé (plus que la réalisatrice elle-même!) dans les festivals de par le monde. À ce jour, elle est employée à Spira, une coopérative vouée au cinéma indépendant et Antitube, un organisme qui diffuse des événements cinéma à Québec.