Par le

Spirafilm parrainera un projet de websérie destiné au Fonds TV5

Le Fonds TV5 vient tout juste de lancer son appel de projets annuel. Le Fonds TV5 cherche à financer des projets de  websérie originale de 3 capsules ou plus, correspondant aux genres artistiques de l’animation, de la fiction ou du documentaire. La durée minimale des capsules est de 1 minute chacune, pour un maximum de 5 minutes pour la fiction ou l’animation et de 7 minutes pour le documentaire. Le contenu est tenu d’être en français ou sans dialogue, avec une trame sonore originale et les projets doivent être conçus pour convenir à un format de distribution web, mobile ou tablette. Les participants doivent être citoyens canadiens, avoir entre 18 et 35 ans et avoir le contrôle créatif de la série. Pour 2014, la participation financière du Fonds TV5 se situera entre 10 000 $ et 40 000 $ par projet.

Un soutien de Spirafilm
Dans le cadre du dépôt au Fonds TV5, Spirafilm souhaite appuyer un projet de websérie qui y sera déposé. Ce soutien consistera en l’obtention d’un 95 % de rabais sur sa location d’équipements et des tarifs préférentiels sur la location de la salle de postproduction ainsi qu’un soutien pour la rédaction de son dossier au Fonds TV5.

Les cinéastes intéressés à déposer un projet de websérie peuvent envoyer leur dossier par courriel (une pièce jointe en PDF) au plus tard le dimanche 17 novembre 2013 à minuit.

VOTRE DOSSIER DOIT ETRE UN SEUL DOCUMENT PDF d’un maximum de 6 MO envoyé par courriel à l’adresse suivante : da@spirafilm.com.

Le comité de sélection s’engage à donner une réponse aux candidats pour le 22 novembre 2013.
Pour prendre connaissance de tous les éléments à remettre à Spirafilm pour ce dépôt, téléchargez la pochette du dépôt de projet spécifique à ce programme :

DOSSIER FONDS TV5

Des frais de gestion de dossier de 15$ sont demandés pour la demande de soutien à Spirafilm.
Avant de soumettre votre candidature, veuillez consulter les lignes directrices du programme à l’adresse suivante : http://fonds.tv5.ca/

Pour toutes questions supplémentaires, contactez Claudine Thériault, da@spirafilm.com - 418-523-1275.

Par le

Spirafilm, partenaire dans le cadre du programme de production à micro-budget de Téléfilm Canada

Pour une deuxième année, Téléfilm Canada revient avec le Programme de production à micro-budget, un programme s’adressant aux « aux talents émergents de l’industrie audiovisuelle canadienne afin de les appuyer pour la production et la diffusion d’un premier long métrage, en misant principalement sur l’utilisation de plateformes numériques et sur leur potentiel de diffusion et d’engagement des auditoires.

Dans le cadre de ce Programme, Téléfilm appuiera cette année entre huit et 10 projets pour sa composante principale et jusqu’à trois projets dans le cadre de sa composante autochtone. Cet appui se fera par le biais d’une contribution financière non-remboursable pouvant atteindre 120 000 $ par projet. »

Les cinéastes qui désirent soumettre un projet au Programme de production à micro-budget doivent êtres recommandés par des partenaires ciblés de l’industrie par Téléfilm Canada. En ce sens, Spirafilm a été désigné comme l’un de ces partenaires. Ainsi, la coopérative est mandatée pour recommander le projet d’un premier long métrage d’un cinéaste émergent. Veuillez noter que les candidats doivent avoir réalisés au moins un court métrage (moins de 30 minutes) et ne pas encore avoir réalisé de long métrage.

Voici quelques informations spécifiques au Programme pour cette année:

  • Le dépôt d’un scénario n’est pas requis, il est plutôt remplacé par le synopsis long
  • Le long métrage devra être destiné à être diffusé principalement sur les plateformes numériques
  • Le producteur du projet devra être constitué en société par actions et détenir 100% des droits du projet. Le producteur peut être le réalisateur et/ou le scénariste du projet
  • Le budget total du long métrage ne doit pas excéder 250 000 $

Les cinéastes intéressés à déposer un projet de long métrage (fiction ou documentaire) ont jusqu’au 19 décembre 2013 à 12 h pour remettre un dossier au bureau de Spirafilm (541, Saint-Vallier Est, 4e étage, Québec).

Le comité de sélection s’engage à donner une réponse aux candidats pour le 13 janvier 2014. Le dossier complet devra ensuite être soumis auprès de Téléfilm Canada avant le 3 février 2014. Pour prendre connaissance de tous les éléments à remettre à Spirafilm pour ce dépôt, téléchargez la pochette du dépôt de projet spécifique à ce programme :

DOSSIER TÉLÉFILM CANADA

Des frais de gestion de dossier de 20$ sont demandés pour la demande de soutien à Spirafilm.

Avant de soumettre votre candidature, veuillez consulter les lignes directrices du programme à l’adresse suivante : http://www.telefilm.ca/fr/fonds-et-programmes/programme-micro-budget

 

Pour toutes questions supplémentaires, contactez Claudine Thériault, da@spirafilm.com - 418-523-1275.

Par le

L'activité de diffusion privilégiée pour voir du cinéma d'auteur, mais surtout pour rencontrer les réalisateurs, est de retour, avec quelques améliorations! Les spectateurs auront maintenant droit à quatre projections annuelles ainsi que deux classes de maîtres.  De plus, l'une des soirées, le 5 décembre, sera destinée à la présentation de projets réalisés en majorité par des réalisateurs de Québec, en collaboration avec Spirafilm ou ses partenaires. 
 
Pour le premier rendez-vous du Ciné-club sera l'occasion de présenter le long métrage, tourné à Québec, Manners of Dying, en présence du réalisateur Jeremy Peter Allen, le lundi 28 octobre à 19 h à la salle Sylvain Lelièvre du Cégep Limoilou. Le film mettant en vedette Roy Dupuis présente le destin de Kevin Barlow, condamné à mort, juste avant son exécution. Ce dernier exprimera une dernière volonté aussi imprévue que déroutante...  Présenté en version originale anglaise avec sous-titres français.

Le film sera précédé de Tomber dans l'oeil de Hugo Belhassen. 
 
Le coût d'entrée du Ciné-club est de 4$ en admission générale, 2$ pour les étudiants et membres Spirafilm et gratuit pour les étudiants du Cégep Limoilou. 


La salle Sylvain-Lelièvre est située au 1398, 8e avenue à Québec, dans le quartier Limoilou.



 - Vous trouverez la programmation d'automne ICI.

Le Ciné-club Spirafilm est rendu possible grâce à la collaboration du Service d’animation socio-culturelle du Cégep Limoilou et du Ministère de la Culture et des Communications. Spirafilm tient aussi à remercier CKRL, Le Bal du Lézard, CKRL, monlimoilou.com, Quoi faire à Québec et Chez Fratelli. 

Par le

C’est avec grand plaisir que, pour une troisième année, le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) et Spirafilm invitent les réalisateurs acadiens à déposer leur projet de film afin d’avoir l’opportunité d’aller le tourner dans la ville de Québec.


Par ce projet, le FICFA et Spirafilm souhaitent permettre à un cinéaste acadien de vivre une expérience de réalisation dans la ville de Québec avec une équipe de tournage constituée de membres de Spirafilm. Comme Spirafilm et le FICFA oeuvrent dans le cinéma indépendant, une grande latitude sera laissée au réalisateur sélectionné qui pourra expérimenter. L’équipement et l’encadrement à Québec sera fourni par Spirafilm, la coordination du projet se fera par Spirafilm et le FICFA. Le projet réalisé sera par la suite projeté à Québec et à Moncton.

En 2013, c’est le réalisateur Jean-Michel Vienneau qui s’est rendu à Québec pour le tournage de son court métrage Barrage. Il sera présenté en grande première au FICFA en novembre 2013, puis à Québec lors d’une soirée de projection le 5 décembre 2013. Nous lui souhaitons longue vie en festival!


Le projet

Par le projet de résidence d’artiste, le FICFA et Spirafilm souhaitent permettre l’échange et le développement des compétences. Pour ce faire, sur une période de séjour d’environ 6 jours, le réalisateur et son équipe tourneront un court métrage ne dépassant pas un total de dix minutes. Le projet de film proposé doit inclure une équipe (DOP, preneur de son, machiniste, électro, DA, comédiens) et le tournage doit être réalisable dans un délai de 2 jours de tournage.

Le réalisateur sera encadré par Spirafilm qui s’occupera de trouver les personnes nécessaires à la complétion de l’équipe de tournage. La postproduction du film sera faite dans les locaux de Spirafilm.


Réalisateur/trice recherché(e) : profil

Spirafilm et le FICFA recherchent un réalisateur ou une réalisatrice acadien(ne) qui possède déjà une expérience de réalisation et qui désire parfaire son apprentissage et pour lequel ou laquelle ce projet s’inscrit dans sa démarche artistique.

Ce projet de résidence vise le partage et l’apprentissage, il est donc primordial que les candidats aient le désir et une facilité à travailler en équipe.

Conditions de participation et bénéfices

• Le cinéaste doit être disponible pour le tournage qui aura lieu sur une période d’environ une semaine en avril ou mai 2014.
• Spirafilm fournira au cinéaste les équipements nécessaires à la réalisation du tournage. 
• Spirafilm et le FICFA remettront un petit budget pour le tournage et prendront en charge la production d’un DVD.
• Spirafilm et le FICFA paieront le transport et l’hébergement à Québec (6 nuits).

 

Pour tous les détails et soumettre votre candidature, consultez le document ci-dessous:

DÉPÔT DE PROJET - TOURNE À QUÉBEC 2014

Vous avez jusqu'au 12 novembre à 17 h pour nous envoyer votre candidature.

 

Il est possible d’obtenir des informations supplémentaires en contactant Claudine Thériault, directrice artistique chez Spirafilm au 418.523.1275 ou da@spirafilm.com.

Par le

C’est avec grand plaisir que Spirafilm invite les photographes et vidéastes à déposer leur candidature afin de participer à son prochain projet collectif Bolex vs Bolex.

Suite à un appel de candidatures en mars dernier et à l’obtention de financement Spirafilm lance officiellement le projet Bolex vs Bolex. Afin documenter le travail de 8 cinéastes qui feront un total de 7 courts métrages Spirafilm est présentement à la recherche d’un photographe de plateau et d’un vidéaste afin de réaliser un « making-of ».

Contexte du projet
En 1924, Jacques Bolsey (né Boolsky) conçoit la caméra Bolex, guidée par un désir d’offrir des solutions, de repousser les limites de la technologie cinématographique, de la démocratiser. Quand il décède en 1962, le cinéma indépendant est en pleine émergence. Pendant plusieurs décennies encore, les cinéastes indépendants vont s'approprier son invention, notamment la Bolex H16.

En 2012, Joe Rubinstein et Elle Schneider développent avec la compagnie Bolex une caméra numérique, la D16. Respectivement directeur de la photographie et réalisatrice-productrice à San Francisco, tous deux sont engagés envers la production indépendante. Offrir une caméra de qualité, à prix abordable, pour tourner en RAW, représente pour eux un premier pas pour démocratiser les outils de production, mais aussi la diffusion.

Le projet
Avec Bolex vs Bolex, Spirafilm propose de réunir quatre équipes de deux cinéastes qui expérimenteront et créeront des courts métrages d’un maximum de 10 minutes alliant le 16mm et le numérique. Chaque équipe aura le choix de signer une seule œuvre en coréalisation ou deux œuvres individuelles ayant un lien entre elles.

Les projets évoqueront le thème de la RÉSISTANCE et seront tournés en partie ou en totalité en pellicule 16 mm ou en numérique avec les caméras Bolex fournies par Spirafilm. Les courts métrages feront appel à la fiction, au documentaire et à l'expérimental. Le projet culminera par une soirée de diffusion dans le cadre d'une activité satellite de la Manif d'art 7 en mai 2014.

Les cinéastes sélectionnés sont : Catherine Breton et Louis Blackburn, Martin Bureau et Luc Renaud, Felipe Martin et Anne-Marie Bouchard, Jean-Philippe Nadeau-Marcoux et Benjamin Tessier.

Pour tous les détails et soumettre votre candidature, consultez le document ci-dessous:

FICHE DE DÉPÔT - PHOTOGRAPHE ET VIDÉASTE

Vous avez jusqu'au 20 octobre à minuit pour nous envoyer votre candidature.


Pour obtenir des informations supplémentaires, contactez Claudine Thériault, directrice artistique chez Spirafilm, au 418.523.1275 ou da@spirafilm.com

Par le

Dans le cadre des Journées de la culture, venez jouer la comédie avec Spirafilm


Suite au succès de l’activité La scène dont vous êtes le héros! présentée en septembre 2012, Spirafilm récidive et invite de nouveau le grand public, et particulièrement les familles, à participer à une séance de tournage devant les caméras. Présentée dans le cadre des Journées de la culture, cette initiative permet aux spectateurs de découvrir l’univers passionnant d’un plateau de tournage. Accompagnés de la réalisatrice Catherine Breton, les participants improviseront devant la caméra et recevront ensuite leur performance par courriel. 

L’activité est gratuite et se déroule dans les locaux de Spirafilm au 541, rue Saint-Vallier Est, 4e étage les 28 et 29 septembre, de 10 h à 12 h et de 13 h à 16 h. 

Caméras, lumières, costumes et accessoires... tout y sera pour recréer une ambiance de plateau de tournage. Pour les timides, il sera possible de manipuler des accessoires et faire sonner le clap ! Des courts métrages produits en collaboration avec Spirafilm seront également projetés toute la journée. 

Pour visionner quelques-unes des capsules tournées l'année dernière, cliquez ICI.

Par le

Le 28 août dernier la directrice générale de Spirafilm, Catherine, a été invitée à Montréal pour le dévoilement de la programmation 2013-2014 de Télé-Québec. La prochaine saison de Télé-Québec s’annonce très intéressante.

Parce qu’on aime la culture, on note le retour de l’unique magazine culturel « pas à potins » du Québec : VOIR. On y retrouvera Philippe Farladeau aux Oscars en plus d’un spécial sur la culture en Gaspésie. Bazzo.tv est aussi attendue ; un volet de l’émission traitera d’ailleurs de l’actualité culturelle comme la question des prix planchers pour les livres. Pour nos membres de la métropole, Marie-France Bazzo présentera, à la veille des élections municipales, un documentaire sur les trois principaux partis qui se présente à la Mairie de Montréal.

Parce que chez Spirafilm on aime bien manger, on a accroché sur les émissions culinaires : Curieux Bégin, A la di Stasio et Un chef à la Cabane avec Martin Picard. Et parce qu’on aime rire, on vous proposera de regarder : Le gars des vues et Les appendices.

Mais surtout parce qu’on dévore du cinéma, on a aime que Télé-Québec nous présente des films les vendredis, samedis et dimanche soir : documentaires et fictions, des classiques aux nouveautés. On pourra, dans les prochains mois, entre autres voir J’ai tué ma mère de Xavier Dolan, La graine et le mulet de Kechiche et Orange mécanique de Kubrick.

La rentrée Télé-Québec, toujours très agréable, est le moment idéal pour rencontrer les vedettes (bien sûr!) mais aussi des artisans du milieu cinématographique. Quelle surprise lorsque Catherine s’est fait présenter et a pu discuter avec Monsieur Michel Vézina, un des trois co-fondateurs de Spirafilm qui est à l’emploi de Télé-Québec depuis qu’il a quitté Québec en 1987, soit 10 ans après avoir fondé Spira! Longue vie aux deux organismes ! 

Par le

C’est avec grand plaisir que Vitesse Lumière et Spirafilm invitent les cinéastes à déposer leur candidature afin de participer à un nouveau projet collectif Québec, ville du futur. En prévision de la 15ième édition du festival Vitesse Lumière qui se tiendra en septembre 2014, les deux organismes s’associent pour mettre un place un projet collectif à saveur fantastique qui mettra en vedette la ville de Québec.

Le projet
Huit cinéastes sont invités à créer chacun un film de genre fantastique, science-fiction ou anticipation sous la thématique : Québec, ville du futur. Le projet culminera par une soirée de diffusion dans le cadre de la 15ième édition du festival Vitesse Lumière en septembre 2014. Par la suite, le projet sera diffusé lors d’une tournée au Québec, puis au Canada et à l’international. Une compilation DVD sera également produite et favorisera la distribution dans les différents festivals et principalement dans les lieux publics (écoles, cégeps, centres, espaces de diffusion publique, etc.).


Réalisateurs et réalisatrices recherché(e)s : profil

Spirafilm recherche huit cinéastes intéressés à expérimenter dans le genre fantastique, science-fiction ou anticipation et à imaginer et mettre en scène la ville de Québec, dans le futur. Les cinéastes pourront travailler tant au niveau de la fiction, de l’expérimental que de l’animation ou du faux documentaire. L’expérience de réalisation dans le genre fantastique n’est pas nécessaire. Afin de dynamiser la forme et l’esthétique des courts métrages, nous encourageons l’appropriation des médiums non-traditionnels de tournage (iphone, caméra de surveillance, etc.).

Les projets collectifs visent le partage et l’apprentissage, il est donc primordial que les réalisateurs aient un intérêt et une facilité à travailler en équipe. Les réalisateurs/réalisatrices doivent avoir une expérience en réalisation et démontrer leur capacité à mener le projet à bien. Les participants dont le dossier sera retenu devront être disponibles pour réaliser le projet selon l’échéancier. 

Pour tous les détails et soumettre votre candidature, consultez le document ci-dessous:

DOSSIER - QUÉBEC, VILLE DU FUTUR

Vous avez jusqu'au dimanche 1er septembre 2013 à minuit pour envoyer votre dossier de candidature par courriel (une pièce jointe en PDF).

Par le

Parce qu’un bon film commence par une bonne histoire!

Après quelques années d’interruption, le Cercle de scénarisation de Spirafilm reprend du service! Nous sommes donc à la recherche de scénaristes et/ou réalisateurs pour construire le groupe de travail. Le groupe sera constitué de membre de différents niveaux d’expérience afin de maximiser les apprentissages et le partage des connaissances. Sous la supervision de Catherine Breton, scénariste et réalisatrice, le Cercle de scénarisation offrira des suggestions de lectures, des exercices pratiques et permettra de développer des méthodes de travail, mais surtout d’échanger sur vos idées et pousser votre réflexion autour de projets à venir.

Les rencontres, d’une durée de 3 heures, s’effectueront aux 5 semaines d’octobre 2013 à juin 2014 (9 rencontres). Notez qu’il y aura des exercices à réaliser entre les rencontres. Les dates seront déterminées dès le départ afin de permettre aux participants de les mettre à leur agenda.

Spirafilm demande des frais de gestion de 130 $ +taxes pour l’année complète et vous devez être membre en règle de Spirafilm pour toute la durée des rencontres.

Quelques-uns des thèmes qui seront abordés au cours des rencontres:

• Les différents modèles de construction de scénario, soit ceux de Joseph Campbell, Vladimir Propp et le modèle de l'arbre de Noël,
• la construction du personnage,
• les inévitables 3 actes,
• l'importance des pivots,
• les quêtes intérieures et extérieures et comment les croiser pour créer l'action et les rebondissements,
• les outils : amplification, substitution, concentration, zone de confort et lieux communs ainsi que le conflit moral moteur de l'action.

Plusieurs exercices seront proposés en lien avec les différents thèmes abordés.

Profil recherché:
Spirafilm recherche des scénaristes ou réalisateurs de différents niveaux (de débutant à avancé) qui ont un intérêt pour la scénarisation de fiction et qui désirent parfaire leur apprentissage, échanger leurs idées et partager leurs connaissances.

Spirafilm vous invite à nous envoyer votre dossier de candidature par courriel au plus tard le 16 septembre 2013 à 17 h. Les candidatures retenues seront annoncées le jeudi 19 septembre.

 

Téléchargez le formulaire ici!