Ravages

Alan Lake / 2015 / 22 min.

Fiche technique

  • Genre Expérimental
  • Versions Film sans dialogue
  • Son Stéréo
  • Formats disponibles

Synopsis

Ravages tisse une sorte de récit abstrait, invitant le spectateur à plonger dans l’univers brut et fragile d’une épopée symbolique où l’humain se confronte à ce qui est périssable ou immuable. Cette oeuvre de danse à l'écran est portée par une intensité immanente, où les corps-paysages se heurtent aux intempéries, se regroupent pour mieux survivre et s’apaisent, ensemble, au creux des accalmies. Leurs mouvements se sédimentent, puis dessinent des territoires intérieurs qu’on ausculte et qu’on fouille couche après couche pour en extraire la mémoire. Voués à une incessante métamorphose, ils deviennent les témoins sensibles du perpétuel tremblement des choses.  Au fil du temps, l’ordre et le désordre se succèdent, comme la sédimentation et l’éclosion, le tragique se teinte de légèreté, le laid et le sublime se confondent. Peu à peu, la nature se renouvèle et les humains se réinventent, les uns comme les autres portant la trace des saisons de la vie.

Thèmes


Danse

Équipe

Poste Nom
Réalisation Alan Lake
Scénario Alan Lake
Direction de la photographie François Gamache
Montage Jason Arbour
Musique Antoine Berthiaume
Direction artistique Alan Lake et Jean-Nicolas Demers

Biographie

Alan Lake Factori(e) est une compagnie de danse contemporaine pluridisciplinaire créée et portée par Alan Lake, chorégraphe, interprète, réalisateur et artiste en arts visuels. Basée à Québec, la compagnie est dédiée entièrement à la création et à la diffusion d’œuvres chorégraphiques pluridisciplinaires et de films d'art.
Alan Lake suit une conduite de création ayant comme ancrage le mouvement. Sa démarche se décline en trois champs de recherche: la danse, le film et les arts visuels.
Depuis sa création en 2008, la compagnie a déjà à son actif plusieurs réalisations scéniques et cinématographiques, toutes saluées par la critique et le public.
Ainsi, en 2009, Chaudière, déplacement et paysages, spectacle présenté à La Rotonde, jette les bases de cette création hybride où l’installation sculpturale, le mouvement et l’image filmique s’entremêlent. Un film éponyme a également été réalisé dans ce contexte de création. Trois ans plus tard, la compagnie créé l’événement en présentant, en fin de saison 2011/2012 de La Rotonde, Là-bas le lointain. À noter que le film Là-bas, le lointain, court métrage chorégraphique expérimental, connaît sa propre vie en tant que film d’art, et est régulièrement sélectionné et diffusé dans des festivals de cinéma internationaux.
Ravages, présentée au printemps 2015 à Montréal et à Québec, est donc la troisième création chorégraphique de la compagnie. Poussant encore plus loin la démarche proposée dans ses précédentes réalisations, le spectacle Ravages entremêle, cette fois en un même temps, l’installation, le film et la danse. Le processus de création de cette pièce chorégraphique fit naître en parallèle deux films de danse : Jardins-Catastrophes (2014), présenté en première lors du Festival de Cinéma de la Ville de Québec en septembre 2014, et Ravages, qui fut présenté au Cinédanse Québec en septembre 2015.


Filmographie
Année Titre Durée Genre
2014 Jardins-Catastrophes 17 min. Experimental